Reconnaître, conjuguer et employer le subjonctif

Emmanuel Gely, lycée Jules Verne, Guatemala

 

Un poco de español para empezar…

Quand tu t’exprimes en espagnol, tu emploies régulièrement le subjonctif naturellement sans y réfléchir. Et les français font la même chose lorsqu’ils parlent dans leur langue. Imagine une phrase en espagnol qui commence par «Quiero que… » puis une autre par « Es necesario que… » et une dernière par « No me gusta que… ».

Voilà, tu as employé le subjonctif.

Et pour finir, mets tes trois phrases au passé : «Quería que… Era necesario que… No me gustó… »

Saurais-tu traduire les six phrases obtenues en français ?

 

Observation en français maintenant

Lis l’extrait suivant qui se trouve à la fin de La Rempailleuse, de Guy de Maupassant :

« […] Il s’en allait. Je le rappelai. « Elle a laissé aussi son vieux cheval et ses deux chiens. Les voulez-vous ? » Il s’arrêta, surpris : « Ah ! Non, par exemple ; que voulez-vous que j’en fasse ? Disposez-en comme vous voudrez. » Et il riait. Puis il me tendit sa main que je serrai. Que voulez-vous ? Il ne faut pas dans un pays, que le médecin et le pharmacien soient ennemis.

J’ai gardé les chiens chez moi. Le curé, qui a une grande cour, a pris le cheval. La voiture sert de cabane à Chouquet ; et il a acheté cinq obligations de chemin de fer avec l’argent.

Voilà le seul amour profond que j’aie rencontré, dans ma vie. »

 

  1. Quel est l’infinitif des trois verbes soulignés ?
  2. Sais-tu à quel temps et mode ils sont conjugués ?
  3. Pourrais-tu les conjuguer à toutes les personnes ?

 

 

Lis maintenant les extraits suivants tirés également de La Rempailleuse:

 

  1. Bien que cette manière de voir ne fût pas contestable, les femmes […] affirmaient que l’amour […] ne pouvait tomber qu’une fois sur un mortel […].
  2. Tous les ans elle revenait ; passait devant lui sans oser le saluer et sans qu’il daignât même tourner les yeux vers elle.
  3. Il ne voulut rien recevoir en rémunération de ses soins, bien qu’elle insistât vivement pour le payer.

 

  1. Quel est l’infinitif des quatre verbes soulignés ?
  2. Sais-tu à quel temps et mode ils sont conjugués ?
  3. Pourrais-tu les conjuguer à toutes les personnes ?

 

Comment former le subjonctif présent ?

 

  1. Partir de la troisième personne du pluriel du présent de l’indicatif    
  2. Retirer la terminaison et ne conserver que la racine                     
  3. Ajouter les terminaisons -e/-es/-e/…/…/-ent     et pour nous et vous conjuguer comme à l’imparfait de l’indicatif             

 

Exemples

 

Dire

Venir

apercevoir

1

Ils disent

Ils viennent

Ils aperçoivent

2

Dis…

Vienn…

Aperçoiv…

3

Que je dise

Que tu dises

Qu’elle dise

Que nous disions

Que vous disiez

Qu’ils disent

Que je vienne

Que tu viennes

Qu’il vienne

Que nous venions

Que vous veniez

Qu’elles viennent

Que j’aperçoive

Que tu aperçoives

Qu’elle aperçoive

Que nous apercevions

Que vous aperceviez

Qu’ils aperçoivent

 

N’oubliez pas les verbes irréguliers à chercher dans les tableaux de conjugaisons de votre grammaire ou de votre dictionnaire préféré !!!  Et faites vous-même une petite fiche.   

          

être    avoir    aller    savoir    pouvoir    faire    vouloir    valoir    falloir     pleuvoir

Quand emploie-t-on le subjonctif en français ?

 

Voici quelques cas d’emploi. Ce sont les plus courants mais la liste n’est pas exhaustive, loin de là. Vous constaterez qu’il y a souvent des ressemblances entre l’espagnol et le français.

 

  1. Après des verbes de volonté ou d’interdiction (vouloir, désirer, souhaiter queinterdire, refuser que…) vouloir que…
  2. Après des verbes exprimant le goût ou la préférence (aimer, apprécier, préférer, se réjouir que…)
  3. Après des verbes exprimant la crainte ou le doute (avoir peur, craindre, douter, s’étonner que, etc.)  avoir peur que…, craindre que…, douter que…, s’étonner que…
  4. Après des verbes d’opinion à la forme négative (ne pas croire, ne pas penser, ne pas imaginer que…) ne pas croire que…
  5. Après des tournures impersonnelles comme : il faut que, il est nécessaire que, il est possible que, il est dommage que, il est regrettable que, il vaut mieux que, etc.
  6. Après certaines locutions comme : bien que, quoique, pour que, afin que, sans que, avant que, pourvu que, jusqu’à ce que, etc.
  7. Après « être » suivi d’un adjectif de sentiment : être déçu que, être heureux que, être satisfait que, être furieux que, etc.
  8. Après un superlatif (le plus…que…, le moins… que…, le meilleur… que…, le pire… que…, le seul… que…)

 

 

Une remarque importante ! Si l’espagnol emploie le subjonctif présent dans un contexte présent et le subjonctif imparfait dans un contexte passé, le français moderne n’emploie que le subjonctif présent :

 

Quiero que vengas a mi casa   =   Je veux que tu viennes chez moi

 

Quería que vinieras / vinieses a mi casa  =  Je voulais que tu viennes chez moi

 

Attention : Vous pourrez cependant trouver des subjonctifs imparfaits notamment dans des textes français du XIXème siècle ou antérieurs (exemples : J’aurais tant voulu que vous vinssiez chez moi, tendre amie. Robinson souhaitait que son ami Vendredi l’accompagnât. Bien que les Egyptiens fussent plus nombreux, ils hésitaient à attaquer la petite troupe romaine.)

 

 

Exemples de conjugaisons du subjonctif imparfait :

 

                               

 

Chanter : que je chantasse, tu chantasses, elle chantât, nous chantassions, vous chantassiez, ils chantassent

Avoir : que j’eusse, tu eusses, il eût, nous eussions, vous eussiez, elles eussent

Etre : que je fusse, tu fusses, elle fût, nous fussions, vous fussiez, ils fussent

Faire : que je fisse, tu fisses, il fît, nous fissions, vous fissiez, ils fissent

Venir : que je vinsse, tu vinsses, il vînt, nous vinssions, vous vinssiez, ils vinssent

 

Vous pourrez faire le rapprochement avec le subjonctif imparfait en espagnol dans sa forme en –se : que cantase, que cantases… que tuviese, que tuvieses… que fuese, que fueses… que hiciese, que hicieses… que viniese, que vinieses…

 

Remarque : parmi les quatre possibilités de terminaisons (-asse, -usse, -isse, insse) le choix s’effectue en imitant le passé simple et ses quatre possibilités de terminaisons (sur la base du a, du u, du i ou du in). Pour la racine du verbe, on part de la 3ème personne du singulier du passé simple (exemple : naître, elle naquit, que je naquisse, que tu naquisses, qu’il naquît, que nous naquissions, que vous naquissiez, qu’ils naquissent)

 

Quelques autres différences d’emploi du subjonctif entre l’espagnol et le français dans des tournures d’usage fréquent :

 

Cuando + subjuntivo = Quand + futur de l’indicatif (Cuando me llames… Quand tu m’appelleras)

En cuanto + subjuntivo = Dès que + futur de l’indicatif (En cuanto lleguemos… Dès que nous arriverons)

Esperar que + subjuntivo = Espérer que + futur de l’indicatif (Espero que puedas… J’espère que tu pourras…)

Si + pretérito imperfecto del subjuntivo = Si + imparfait de l’indicatif (Si supiera, te contestaría. Si je savais, je te répondrais)

Proposition subordonnée au subjonctif = proposition infinitive (Les pedí que vinieran. Je leur ai demandé de venir

Pratiquer le subjonctif présent

Complète les phrases suivantes en conjuguant les verbes au subjonctif présent.

  1. Mon père voulait que je (faire) __________ du karaté mais je préférais le badminton.
  2. Je suis étonné qu’on ne (pouvoir) __________ pas payer avec une carte de crédit dans ce magasin.
  3. Serge regrettait que nous ne (être) __________ pas d’accord avec lui.
  4. J’aimerais que tu me (rendre) __________ mes ciseaux immédiatement bien que je n’en (avoir) __________ pas vraiment besoin.
  5. Le Père Noël était heureux que tous les cadeaux (être) __________ prêts à temps.  
  6. Ne craignez-vous pas qu’il (falloir) __________ passer par ce chemin escarpé ?
  7. Il faut que tu te (tenir) __________ fermement à la corde.
  8. Il fallait que vous vous (tenir) __________ fermement à la corde.
  9. Pourvu que mes amis (vouloir) __________ bien m’aider afin que je (réussir) __________ à terminer cet énorme travail.
  10. Il serait préférable que j’ (aller) _________ chez le dentiste tout de suite mais je ne suis pas sûre qu’il (pouvoir) __________ me recevoir.

 

Un peu de subjonctif imparfait juste pour s’amuser…

Un petit casse-tête : souligne les verbes au passé-simple, entoure ceux au subjonctif imparfait et laisse intacts les autres verbes. Fais l’exercice au crayon à papier !!!

Aima, aimasse, aimât, aimait, vit (voir), vit (vivre), vît (voir), vîtes, vécut, visse (visser), visse (voir), vissassions, vivait, vécût, fut, fusse, fût, fus, cessassiez, cessa, cessaient, cessât, cessâmes.

Pour s’amuser, conjugue les verbes au subjonctif imparfait. Fais aussi l’exercice au crayon !!!

  1. J’aurais préféré que mes parents et moi (vivre) ____________________ ailleurs.
  2. Chaque jour, il fallait que la pauvre Cosette (aller) _______________ chercher de l’eau au puits.
  3. Bien que je (revenir) _______________ une fois par trimestre au pays, je ressentais une grande nostalgie de vivre en Inde.
  4. Pour que Phileas Fogg (parvenir) _______________ à gagner son pari, il aurait besoin de beaucoup de chance.
  5. Il eut été plus simple que vous vous (adresser) ____________________ au directeur.