Les prépositions devant les noms de pays ou de villes

(l’essentiel pour un élève)

Emmanuel Gely, Lycée Jules Verne, Guatemala

Sourions pour commencer

  1. J’ai passé mes vacances en Miami, monsieur.
  2. À Miami, Pablito, à Miami.
  3. Oui, monsieur, c’est ce que j’ai dit. J’ai passé mes vacances en Miami.

(Et là, sourire désabusé du professeur…)

 

En espagnol

Devant un nom de pays ou de ville, en espagnol, c’est simple, on emploie la préposition « en » pour donner une idée d’emplacement ou « a » pour donner une idée de déplacement :

  1. Vivo en Argentina, en Buenos Aires.
  2. La Torre Eiffel se encuentra en París.
  3. Río de Janeiro está en Brasil.
  4. Hemos viajado a Suiza durante estas vacaciones e iremos a Nueva York dentro de tres semanas.

 

En français, c’est un peu plus complexe.

Les prépositions changent selon que l’on parle d’une ville, d’un pays de genre masculin, d’un pays de genre féminin ou d’un pays pluriel. Voici une règle qui fonctionne dans la plupart des cas.

  1. DEVANT UN NOM DE VILLE : À (Serge vit à Bordeaux. Sylvie est partie à Tokyo pour une semaine)
  2. DEVANT UN NOM DE PAYS MASCULIN : AU (Le Costa-Rica : Il habite au Costa-Rica.)
  3. DEVANT UN NOM DE PAYS FEMININ : EN (La Chine : Quand iras-tu en Chine?)
  4. DEVANT UN NOM DE PAYS PLURIEL : AUX (Les États-Unis : J’aimerais bien vivre aux États-Unis.)

Un petit casse-tête pour les élèves guatémaltèques : Peut-on vivre au Guatemala sans vivre à Guatemala ? Et peut-on vivre à Guatemala sans vivre au Guatemala ?

 

Remarques et cas particuliers

 

Quelques noms de pays pluriel: les Pays-Bas, les Philippines, les Etats-Unis…

Pays féminins et pays masculins :

  1. Si le nom du pays finit en français par un « e », c’est un pays féminin (La France, la Suisse, l’Espagne, la Colombie, l’Inde, la Bolivie…)
  2. Si le nom du pays ne finit pas en français par un « e », c’est un pays masculin (Le Portugal, le Chili, le Brésil, le Guatemala, le Pérou…)
  3. Attention : le nom d’un même pays termine souvent par une lettre différente en français et en espagnol ce qui peut être source d’erreur (exemple : le Chili = Chile)

Exceptions:

  1. On dit « le Mexique et au Mexique, à Cuba, en Uruguay, en Irak, en Iran, en Israël… » ce qui ne correspond pas au tableau de la page précédente.
  2. Il existe encore d’autre cas particuliers dont ton professeur pourra te parler mais l’essentiel est dans le tableau de la page 1.

Exercice d’application : complète les phrases en appliquant la leçon.

  1. Les Nicaraguayens habitent
  2. Les Chiliens habitent
  3. Les Marseillais habitent
  4. Les Espagnols habitent
  5. Les Mexicains habitent
  6. Les Madrilènes habitent
  7. Les Bruxellois habitent
  8. Les Cubains habitent
  9. Les Russes habitent
  10. Les Étatsuniens habitent
  11. Les Paraguayens habitent
  12. Les Uruguayens habitent
  13. Les Moscovites habitent
  14. Les Coréens habitent
  15. Les Philippins habitent