« En » = dans, sur, à, en

Emmanuel Gely, Lycée Jules Verne de Guatemala

La préposition espagnole « en » est à l’origine de nombreuses interférences en français dans des expressions courantes car elle se traduira par « dans », « sur », « à » ou « en » selon les cas.

Devant un nom de pays ou de ville: consulter la fiche consacrée à ce thème dans la rubrique « prépositions » mais pour rappel quelques exemples :

  1. Vive en Madrid. = Il vit à Madrid.
  2. Vive en Bolivia. = Il vit en Bolivie.
  3. Vive en Chile. = Il vit au Chili.
  4. Vive en Estados Unidos. = Il vit aux États-Unis.

« EN » (espagnol) indiquant un lieu ou un espace  = DANS ou SUR?

Dans les cas suivants où l’espagnol utilise systématiquement « en », un hispanophone aura tendance à toujours employer « dans », sans faire la distinction entre « dans » et « sur ».

  1. Hay mucha gente en la calle. = Il y a beaucoup de monde dans la rue.
  2. Hay mucho tráfico en la carretera. = Il y a beaucoup de circulation sur la route.
  3. Estoy sentado en un sillón. = Je suis assis dans un fauteuil.
  4. Estoy sentado en una silla. = Je suis assis sur une chaise.
  5. Está durmiendo en su cama. = Elle dort dans son lit.
  6. Está tumbado en su cama. = Elle est allongée sur son lit.
  7. El libro está en la gaveta del escritorio.  = Le livre est dans le tiroir du bureau.
  8. El libro está en el escritorio. = Le livre est sur le bureau.
  9. El libro está en la oficina. = Le livre est dans le bureau.

Pour comprendre la différence :

« Dans » suggère un espace en trois dimensions, un volume.

« En » suggère un espace en deux dimensions, une zone plate

 

La rue n’est pas la chaussée, c’est le volume contenu entre la chaussée et les maisons ou les immeubles, alors que la route est un espace plat. Le fauteuil du fait de la présence des accoudoirs forme une sorte de volume dans lequel on s’installe alors que la chaise est plate. On dort dans son lit parce que pour dormir on est pris à l’intérieur d’un volume délimité par le matelas et les draps, on se glisse sous les draps ; mais on s’allonge sur son lit (pour une sieste par exemple) parce qu’en général dans ce cas on se couche sur le lit sans le défaire, etc.

De la même manière on ne dira pas

  1. « dans la table» mais « sur la table »
  2. « dans son cheval» mais «  sur son cheval »
  3. « dans le toit» mais « sur le toit »
  4. « Il y a un accent  dans le deuxième e» mais « Il y a un accent sur le deuxième e »

« En » (espagnol) indiquant le temps = EN, AU ou DANS ?

Là encore, il y a risques d’interférences pour un hispanophone.

  1. En 1956 = en 1956
  2. En el siglo XII = au 12ème siècle
  3. En la Edad Media = au Moyen-âge
  4. Puedo hacer este trabajo en una hora = Je peux faire ce travail en une heure.
  5. Te doy cita en una hora = Je te donne rendez-vous dans une heure

Pour ce qui est des deux dernières phrases, « en » (français) traduit une idée de durée de l’action (mon travail durera une heure), alors que « dans » exprime l’idée d’un moment précis (s’il est une heure et que je donne rendez-vous dans une heure, alors je donne rendez-vous à deux heures, donc à un moment précis)

« Je serai prêt en un instant »  signifie qu’il ne me faudra pas beaucoup de temps pour me préparer, mais je ne dis pas quand je vais me préparer, peut-être faudra-t-il encore attendre un bon moment avant que je me prépare…

« Je serai prêt dans un instant »  signifie que mon interlocuteur ne doit pas s’impatienter, le moment où je serai prêt est proche, je serai bientôt prêt.

Encore quelques cas fréquents de confusions (début d’une liste que chacun pourra compléter selon ses besoins)

  1. Pensar en algo o en alguien = penser à quelque chose ou à quelqu’un (ne pas dire : Il pensait souvent en elle.)
  2. En la línea 9 = à la ligne 9 (ne pas dire : dans la ligne 9)
  3. Lo he visto en la tele. = J’ai vu ça à la télé. (ne pas dire : dans la télé)