RESSOURCES PEDAGOGIQUES POUR LES ENSEIGNANTS

La préposition “à” devant un nom de personne

Emmanuel Gely, Lycée Jules Verne de Guatemala

 

L’emploi abusif de «à» devant un complément d’objet direct  correspondant à une  personne est fréquent chez les hispanophones lorsqu’ils s’expriment en français.

Exemple : J’ai aidé à ma petite sœur.  au lieu de  J’ai aidé ma petite sœur.

 

Origine de l’interférence: l’espagnol, à la différence du français, emploie systématiquement la préposition « a » devant un COD de personne.

 

Exemple: La policía capturó a los ladrones. = La police a capturé les voleurs.

 

 

C’est pour cette raison qu’un hispanophone aura tendance à dire ou écrire: Paolo a fait rire à tous ses camarades de classe. à la place de Paolo a fait rire tous ses camarades de classe. 

 

Remarque concernant l’espagnol : Dans  La policía capturó a los ladrones. , la présence de « a » ne fait pas de « a los ladrones »  un complément d’objet indirect ; preuve en est que la phrase peut être mise à la forme passive et que «ladrones» devient alors sujet : Los ladrones fueron capturados por la policía.

 

Autre remarque : Si vous avez une idée de l’origine de cet emploi de la préposition « a » en espagnol, merci de partager l’information en écrivant à HISP !